En lançant une recherche sur internet on peut recenser de nombreuses appellations pour la Piscine naturelle : Piscine écologique,  Piscine Biologique, Piscine classique,  Étang,  Bassin aquatique , et il y en a d’autres….

Tous ces termes regroupent des réalités très différentes et ce flou artistique n’apporte aucune aide aux non-initiés et aurait plutôt tendance à les embrouiller.

Une piscine est souvent, en effet, qualifiée de “naturelle” sans réellement qu’une définition précise et indiscutable en soit donnée; plus exactement, sans que l’on sache de quoi provient ce qualificatif: du design?  de la construction? de la filtration ? du traitement d’eau ? de l’absence de toute technique ? …et j’en passe!

On peut voir ainsi des piscines qui ont l’air de piscines naturelles et qui n’en sont pas et des piscines naturelles qui veulent ressembler à des piscines classiques!  De quoi s’y perdre!!!
D’où beaucoup de confusion dans la démarche commerciale!

Comment concevoir une piscine naturelle

Quand on parle de piscine “naturelle”, une idée de forme vient tout de suite à l’esprit. Il s’agit d’une forme libre, aux contours adoucis et faisant penser immédiatement à un étang,  à un lac ou à un lagon. Il semble inconcevable d’envisager une piscine naturelle de forme rectangulaire. Mais, attention, la forme doit respecter certaines règles, afin d’éviter les zones mortes, propices au développement des algues et des bactéries.

On soignera aussi particulièrement les abords d’un bassin naturel. Les margelles seront oubliées au profit de bords assez informels, voire en pente douce, utilisant largement les roches, l’herbe ou des mélanges de gravillons, galets et résines.

Bien entendu, on fera aussi l’impasse sur les plages recouvertes de pierres ou de carrelage. On leur préférera un matériau tel que le bois, et, pourquoi pas, on se dispensera de plage. Les abords des étangs et des lacs ont-ils été aménagés par la nature ou est-ce par la main de l’homme ?

Enfin, l’emplacement choisi a une grande importance; placer une piscine naturelle dans une zone trop ensoleillée est une hérésie. En effet, le rayonnement solaire favorise la prolifération des algues.

La construction de la piscine naturelle

Au delà du design, les techniques de construction jouent un rôle très important dans la qualification de piscine naturelle. 

La structure elle-même est réalisée avec des matériaux plus écologiques.  Par exemple, certains systèmes n’emploient pas le béton ou la maçonnerie, mais utilisent directement comme “structure” le terrassement dans le sol avec une étanchéité par des membranes EPDM ou autres. Cette membrane peut être laissée nue, mais elle peut aussi être recouverte soit de bois (photo source «Modern Pool», ci-dessous gauche) ou de tout autres matériaux de revêtement, tel que l’application de plusieurs couches de quartz/résines non toxiques sur des grilles de structure (photo source piscine «Biodesign» ci-dessous droite.

Les revêtements sont, généralement,  à base de sable, galets…mélangés à des résines et permettant d’être esthétiques et anti-dérapants. De tels bassins élimineront aussi des bords avec margelle traditionnelle et opteront pour des bords dits “naturels”. (photo Creative Water Design ci-dessous) On éliminera bien entendu le carrelage, et ce, quelle que soit sa couleur!

Le  profil des murs rentre lui aussi en ligne de compte. Par exemple, certains constructeurs mettent en avant leur construction avec des murs en pente douce, en insistant sur l’aspect “naturel” faisant ressembler leurs bassins à des lacs et favorisant ainsi un accès plus sûr et un réchauffement de l’eau plus rapide (cf photo site de construction piscines Arena, ci-dessous)

Dernière remarque amusante– Il est particulièrement recommandé pour une piscine “naturelle (source internet: les bases de la construction d’une piscine naturelle) de réaliser des murs “verticaux” pour “éviter le dépôt et l’accumulation de déchets inesthétiques sur les pentes qui les rend glissantes ainsi que limiter l’évaporation”. Un fond plat pour l’usage efficace d’un robot est également préconisé ?!

Notre conseil

Le terme de «Piscine naturelle» nous semble donc un peu galvaudé et chacun y sous-entend ce qu’il veut. Le principal est que le client soit content du résultat. Si vous souhaitez vous engager dans un tel projet, vous devez avoir une idée parfaitement claire de votre conception de la piscine naturelle. Il est cependant évident que les techniques de construction ne permettent pas, à elles seules de qualifier de “Naturelle” une piscine. Le système de filtration ainsi que le traitement de l’eau jouent un rôle primordial ! 

Il s’agit là d’un article de vulgarisation pour vous aider à prendre conscience que le terme de “piscine naturelle” est un vaste fourre-tout dans lequel chacun met ce qu’il souhaite. Il n’en reste pas moins que le but des sociétés est de vendre leur structure, leur équipement ou leur brevet et comme tout ce qui rentre dans la case “biologique ou naturelle” le coût est majoré. Si vous avez un tel projet et que vous avez du mal à y voir clair, contactez nous; nous ne vendons ni matériel, ni structure, … , mais nous proposons des idées et des conseils !

Si vous avez vous construit une piscine naturelle, faites nous part de votre expérience !

Fin