Connaître chaque étape de la construction d’une piscine est un atout pour rester serein pendant sa réalisation. Des études prouvent qu’une piscine enterrée apporte de 5 à 25% de plus value à une maison mais il ne faut pas cela soit une source de stress.

 

Demandez votre avant projet gratuit

Discutez de votre projet 

Le choix de l’emplacement

On n’installe pas une piscine n’importe où dans son jardin. Pour une bonne intégration, il est préférable de choisir un emplacement qui perturbera le moins possible le profil du terrain naturel.

Il faut privilégier l’endroit le plus abrité du vent et le plus ensoleillé. La proximité d’arbres à feuilles caduques est à proscrire.

Les professionnels sont là pour vous aider.

 

La conception du projet 

Vous optez pour une piscine préfabriquée (kit ou coque) ou un modèle hors sol, vous pourrez choisir entre les différents fabricants et trouver votre bonheur. 

Dans le cas d’un projet en maçonnerie traditionnelle, il est conseillé de s’impliquer dans la conception du bassin. Vous ne faites pas construire une piscine juste pour une saison, mais bien pour en profiter longtemps et donner de la plus value à votre maison. Si vous souhaitez un bassin parfaitement intégré à l’environnement, nous conseillons de vous orienter vers un projet paysagé

Le piscinier ou le maçon qui va la construire devrait vous soumettre un plan coté, un dessin, une esquisse, en bref, quelque chose qui vous donne une bonne idée du projet fini. Cette étape peut prendre selon les cas de 1 semaine à 1 mois.

Nota: Les plans sont également importants pour servir de preuve en cas de litige sur la taille ou les prestations fournies. Ne pas se contenter de devis approximatifs sans plans précis et détaillés.

 

Le dépôt de déclaration préalable

Généralement, une simple déclaration préalable suffit. Elle doit être déposée à la mairie du lieu de construction. Le délai d’instruction est d’un mois; une absence de réponse vaut accord. Il vous faudra donc attendre encore ce délai pour donner ou faire donner le premier coup de pioche. 

Il est vrai qu’on peut profiter de ce délai pour recevoir les devis, les étudier, les comparer et prendre sa décision sur le constructeur. Ceci est vrai aussi pour ceux qui nous lisent mais ne vivent pas en France et n’ont donc pas les mêmes obligations administratives.

On peut rappeler ici que, pour les piscines de plus de 100 m² de surface, entre autres, il est impératif de déposer une demande de permis de construire; le délai d’instruction passe alors à 3 mois.

 

Les étapes de construction d’une piscine

Pour une piscine hors-sol, vous n’avez qu’à déballer les différents éléments et suivre la notice de montage. Pour les autres, je vous détaille les différentes étapes. Pour une piscine en béton à enterrer, selon l’ampleur du projet, la météo ou le planning des entreprises, la durée des travaux est comprise entre 2 mois et  4 mois. 

Le traçage

C’est le moment de dessiner sur le sol votre future bassin mais aussi de vérifier que rien ne gênera au moment de creuser.

A partir d’un ou plusieurs points de référence (angles de la maison par exemple) on trace les points symbolisant l’emplacement de la piscine. Pour un bassin aux formes libres, on utilise la méthode de la triangulation.

Attention : lors cette implantation, une marge supplémentaire sur le pourtour doit être comptée pour l’excavation. Elle est nécessaire pour le travail des ouvriers qui vont monter les murs et servira de tranchée pour le passage des canalisations et gaines. Selon la méthode de construction, cet espace doit être plus ou moins grand (de 20 cm à 1 m).

Le terrassement

Il est aussi appelé excavation. En fonction du tracé effectué précédemment, la terre est creusée puis évacuée partiellement. La profondeur du trou doit respecter le profil prévu de la piscine.

 

Le drainage

Son rôle est de permettre l’écoulement de l’eau sous la piscine ou autour de celle-ci. Selon la constitution du terrain, une couche de  gravier peut être prévue avant la couche de sable et le béton de propreté. Dans des cas très particuliers (zone marécageuse ou sujette à inondation) un puits drainant est nécessaire.

 

La structure de la piscine

Si vous avez choisi une coque, c’est le moment de la faire livrer ; pour un kit, il va falloir vous retrousser les manches et appeler les amis.

Pour les piscines traditionnelles en béton, il existe différentes méthodes: le béton banché, le béton projeté, les parpaings à bancher, les agglos creux, … 

Le radier est  le futur fond de votre piscine; c’est une dalle béton ferraillée d’environ 20cm. Les fers sont liés aux attentes des futurs murs pour donner une cohésion à l’ensemble de la structure.

A noter que le tuyau de la bonde de fond est normalement installé dans la couche de sable avant le béton de propreté; c’est vrai aussi pour les buses de fond d’une piscine à débordement. 

Les murs sont construits soit en une seule fois dans le cas du béton banché ou projeté soit en plusieurs étapes si on utilise des parpaings à bancher. Cet article vous explique l’autoconstruction d’une piscine en blocs à bancher. les traversées de paroi des buses de refoulement et prise balai, les skimmers et les niches des projecteurs sont mise en place aux hauteurs souhaitées.

Etapes de la construction d'une piscine

 

Le local technique

Vous avez le choix: le construire en même temps que le bassin ou utiliser un local situé à proximité. Il faut prévoir une surface minimum d’environ 2 m2, mais cela dépendra évidemment de la taille de la piscine et des équipements choisis. 

Nota : on trouve des locaux techniques préfabriqués à enterrer; ils sont  même parfois pré-équipés.

Local technique piscine

Le circuit hydraulique

A cette étape de la construction de la piscine, on doit créer le circuit fermé pour la circulation de l’eau. Il comprend:

  • la liaison entre le bassin et le local technique. Sur des petites piscines on prévoit une canalisation par pièce à sceller; pour les grandes piscines, on pourra connecter plusieurs pièces ensemble.
  • les équipements dans le local technique.

On utilise traditionnellement du PVC Ø50 ou Ø63 selon la taille de la piscine. 

Nota :Il faut bien entendu prévoir une connexion  avec l’arrivée d’eau principale de l’habitation et une connexion au tout à l’égout. 

Une alimentation électrique protégée doit être amenée au local technique. Elle sera raccordée au tableau électrique qui contrôle les appareils.

Que ce soit pour l’hydraulique ou l’électricité, des normes existent  et il faut veiller à les respecter.

Remblaiement

Après la mise en place des canalisations et leur protection dans du sable, la tranchée autour du bassin est rebouchée avec un remblai stabilisé constitué de gravier ou d’un mélange sable et ciment humidifié; cela évite tout affaissement du remblai et donc de la plage. Sur la partie supérieure du remblai on peut utiliser la terre sortie lors du terrassement.

Pose des margelles et du revêtement intérieur 

Les margelles ceinturent la piscine et doivent être antidérapantes. Elles sont posées avec  une pente vers l’extérieur pour éviter à l’eau de nettoyage de la terrasse de polluer la piscine.

Pour le revêtement intérieur, vous devrez choisir entre carrelage, liner, membrane armée (PVC), enduit silico-marbreux, polyester armé de fibres de verre, etc… A lire avant de choisir la couche de finition de votre piscine.

Les finitions et l’aménagement des abords

La remise en état du terrain : C’est une étape que de nombreuses personnes oublient. L’évacuation des gravats, le nettoyage du chantier et la repousse de la végétation peut prendre du temps. Faire l’essentiel avant la mise en eau est conseillé pour ne pas risquer de polluer trop la piscine.

 

La mise en eau

Après des jours, voire des mois, d’attente, vous êtes enfin prêts pour le plongeon. Demandez au constructeur ou aux ouvriers qui se sont chargés des étapes de la construction de votre piscine d’être présents; pour les explications nécessaires, mais aussi pour pallier à tout incident (collage d’un tuyau mal ou pas fait, par exemple). 

 

Durée totale des travaux

Je vous détaille la durée des différentes phases de réalisation d’un bassin enterré

Conception : environ 1 mois. Prenez le temps de penser à votre projet

Délai administratif : 1 mois au minimum si le dossier est bien complet 

Construction : en moyenne 3 mois

En prenant les délais les plus courts, on arrive à une durée globale de 5 à 6 mois environ. Evidemment, si on est très pessimiste, on peut aller jusqu’à 9 mois. Vous vous dites, que pour se baigner début juin, on peut commencer les travaux début février. En théorie vous avez raison, mais c’est sans compter sur les caprices de la météo et le fait que tout le monde pense souvent comme ça.

 

Le calendrier optimal

Pour toutes les étapes de la construction d’une piscine, il existe des périodes plus favorables

La conception peut être faite à n’importe quel moment, mais profitez d’un moment où vous êtes disponible.

Les démarches administratives peuvent être effectuées à tout moment mais prenez en compte qu’un dossier incomplet peut vous retarder; les devis peuvent être négociés pendant cette période.

Le meilleur moment pour le terrassement est l’automne; la terre n’est pas gelée même dans les régions les plus froides.

La construction peut être effectuée pendant l’hiver et les finitions au printemps. Votre piscine sera prête dès les premiers beaux jours.

 

Conclusion : nos conseils

A l’automne et en hiver, les professionnels du bâtiment ne sont pas surchargés de travail et ont une entreprise à faire tourner. Alors profitez en.

Vous ne serez pas pressés; vous prendrez donc le temps de négocier et obtiendrez ainsi le meilleur prix.

Votre piscine sera fin prête pour en profiter dès les premiers beaux jours avec un jardin, lui aussi, totalement réaménagé.

Ceux qui auront choisi de construire en 2 phases, pourront aussi étaler leur budget: le gros oeuvre à l’automne et la filtration et revêtements au printemps.

Enfin vous réceptionnerez votre piscine dans de bonnes conditions, sans subir le stress de vos enfants qui veulent pouvoir, enfin, se baigner, inviter les copains, etc.

 

Vous voulez une piscine unique